Remplacement hanche et genou: la cicatrice

Problématique

Remplacement hanche et genou: la majorité des patients se préoccupent de leur cicatrice. Il y a plusieurs éléments qui influencent la localisation de cette dernière et son aspect esthétique.

Cicatrice typiqque après un remplacement du genou
Dans les mois qui suivent la chirurgie, la cicatrice sera rouge. Elle deviendra progressivement blanche. Pour un meilleur résultat esthétique, elle doit être protégée du soleil

Facteurs non modifiables

Génétique

Les patients avec des peaux plus pâles vont généralement développer des cicatrices moins larges que les patients qui ont une peau plus foncée. Ci-bien que ces derniers ont plus de chances de développer une cicatrice hypertrophique ou une chéloïde.

Complications

Si le patient a le malheur de développer une complication de la plaie comme une infection, il est possible que la cicatrice soit esthétiquement moins belle.

Facteurs modifiables

Approche chirurgicale

En ce qui concerne le remplacement de la hanche, quelques approches chirurgicales sont possibles. En fonction de celle choisie, l’aspect de la cicatrice variera. Personnellement, je privilégie, les abords antérieur et postéro latéral en fonction de certains facteurs personnels à chaque patient.

Technique chirurgicale

La technique de fermeture de la peau la plus courante lors d’un remplacement de la hanche ou du genou demeure d’utiliser des agrafes métalliques. Cette technique est sécuritaire, mais peut occasionner une cicatrice esthétiquement moins intéressante. En effet, les points d’ancrage de chacune des agrafes peuvent causer de petites cicatrices supplémentaires. La peau peut être refermée avec des points séparés au nylon, évitant ainsi ce problème potentiel. En ce qui me concerne, je préfère fermer la peau avec une colle chirurgicale. Ainsi, il n’y a pas de point ou d’agrafe à retirer. De plus, c’est à mon avis une des meilleures façons d’obtenir un résultat visuel optimal.

Soins de la plaie

Après la chirurgie, le patient peut appliquer certains produits (par exemple, de la vitamine E) pour optimiser l’aspect esthétique.

Conclusion

Enfin, malgré la meilleure technique chirurgicale, il reste que certains patients auront une cicatrices moins belles car certains facteurs sont non modifiables.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29148019/