Arthrose De la Hanche: Les Signes À Surveiller

Vous ressentez une douleur à la hanche qui s’intensifie au fil du temps? Vous avez peut-être de l’arthrose de la hanche. Cette maladie dégénérative des articulations peut affecter n’importe qui, mais elle survient le plus souvent chez les personnes de plus de 60 ans. Bien que l’arthrose de la hanche ne soit pas une maladie grave, elle peut considérablement limiter votre mobilité et votre qualité de vie si elle n’est pas traitée.

Il est important de reconnaître les premiers signes de l’arthrose de la hanche afin d’obtenir un diagnostic et un traitement précoces. Les symptômes comprennent une douleur à la hanche ou à l’aine, une raideur articulaire, des craquements ou des grincements lors des mouvements de la hanche, et une diminution de la mobilité et de la flexion de la hanche. Si vous présentez l’un de ces signes, consultez votre médecin pour confirmer le diagnostic et discuter des options de traitement, comme la physiothérapie, les médicaments antidouleur ou, dans les cas graves, la chirurgie de remplacement de la hanche.

L’arthrose de la hanche peut être une maladie progressive, mais un traitement précoce peut aider à soulager les symptômes et à prévenir l’aggravation des lésions articulaires. Soyez à l’écoute de votre corps et n’ignorez pas ces signes avant-coureurs. Votre mobilité et votre qualité de vie en dépendent.

Qu’est-Ce Que l’Arthrose De La Hanche ?

L’arthrose de la hanche, également connue sous le nom d’arthrose coxo-fémorale, se caractérise par l’usure du cartilage articulaire de la hanche. Le cartilage est le tissu lisse et élastique qui recouvre les extrémités des os au niveau des articulations. Avec le temps et l’utilisation répétée, le cartilage peut s’user, devenir rugueux et aminci, et ne plus protéger efficacement les os.

Cette usure entraîne une irritation des tissus environnants l’articulation, notamment de l’os sous-chondral, de la membrane synoviale et des ligaments. Il en résulte une inflammation chronique douloureuse de l’articulation. Les mouvements deviennent difficiles et limités.

L’arthrose de la hanche touche le plus souvent les personnes de plus de 65 ans. Elle est favorisée par l’âge, le surpoids, les anomalies anatomiques de la hanche et certains traumatismes articulaires.

Le diagnostic est établi sur les antécédents médicaux du patient, un examen physique minutieux et des radiographies de la hanche. Le traitement vise à soulager les symptômes, améliorer la mobilité articulaire et ralentir l’évolution de la maladie. Il associe généralement des antalgiques, des anti-inflammatoires, de la physiothérapie et des modifications du mode de vie. Dans les cas sévères, une prothèse totale de la hanche peut être proposée pour remplacer l’articulation endommagée.

Quels Sont Les Symptômes De l’Arthrose De La Hanche ?

L’arthrose de la hanche peut provoquer plusieurs symptômes gênants. Il est important de reconnaître ces signes afin d’obtenir un diagnostic et un traitement précoces.

Douleurs articulaires

Les douleurs dans la région de la hanche sont l’un des premiers symptômes de l’arthrose. Vous pouvez ressentir des douleurs sourdes, aiguës ou lancinantes au niveau de l’articulation coxo-fémorale. Ces douleurs ont tendance à s’accentuer avec le mouvement et l’activité physique, et à diminuer avec le repos.

Raideur matinale et difficultés à marcher

La hanche arthrosique peut devenir raide et difficile à mobiliser, surtout le matin au réveil ou après une période d’inactivité prolongée. La marche peut également devenir pénible, notamment après de longues périodes en position assise. Vous pouvez boiter, avoir une démarche claudicante ou sentir que votre hanche se bloque.

Craquements articulaires

Au fur et à mesure que l’arthrose progresse, les surfaces articulaires de la hanche s’usent et deviennent rugueuses. Cela peut provoquer des craquements ou des grincements (crépitements) lors des mouvements de la hanche. Ces bruits sont le résultat du frottement des surfaces articulaires abîmées.

Perte de mobilité

L’arthrose coxo-fémorale entraîne une diminution progressive de la mobilité et de la flexibilité de la hanche. Les rotations et extensions de la hanche deviennent limitées et douloureuses. Au stade avancé, la perte de mobilité peut affecter la réalisation des activités quotidiennes.

Comment Diagnostiquer l’Arthrose De La Hanche ?

L’arthrose de la hanche peut être diagnostiquée par votre médecin à l’aide de plusieurs tests. Tout d’abord, il examinera votre hanche et évaluera votre amplitude de mouvement, votre force musculaire et votre démarche. Il recherchera également des signes d’inflammation comme un gonflement ou une sensibilité.

Des radiographies permettront de visualiser l’articulation de la hanche et de détecter un pincement de l’espace articulaire, un épaississement de l’os sous-chondral ou des ostéophytes. Ces anomalies confirmeront le diagnostic d’arthrose.

Une tomodensitométrie ( scanner ) ou une imagerie par résonance magnétique ( IRM ) peuvent également être effectuées pour obtenir des images plus détaillées de l’articulation et du cartilage. Elles serviront à évaluer avec précision l’étendue des dégâts au niveau de l’articulation.

En plus des examens d’imagerie, votre médecin peut effectuer une ponction articulaire si nécessaire. Cette procédure consiste à prélever du liquide synovial de l’articulation à l’aide d’une aiguille pour analyse. La présence de cristaux d’urate de sodium dans le liquide synovial confirme le diagnostic d’arthrose.

Votre médecin peut aussi prescrire des tests sanguins pour exclure d’autres causes possibles de douleur à la hanche comme une infection, une polyarthrite rhumatoïde ou un lupus.

Un diagnostic précoce et précis de l’arthrose de la hanche est important pour déterminer le meilleur plan de traitement qui soulagera vos symptômes et ralentir la progression de la maladie. Avec les bons soins, vous pouvez continuer à mener une vie active malgré l’arthrose.

Comment Soulager La Douleur De l’Arthrose De La Hanche ?

Pour soulager la douleur de l’arthrose de la hanche, il existe plusieurs options de traitement conservateur. Ces options comprennent:

Repos et modification des activités

Le repos et la modification de vos activités quotidiennes peuvent aider à soulager la douleur. Évitez les mouvements qui aggravent vos symptômes. Reposez-vous suffisamment et faites des pauses lorsque vous êtes debout ou assis pendant de longues périodes.

Thérapie physique

La physiothérapie peut renforcer les muscles autour de la hanche et améliorer la mobilité articulaire. Les exercices d’étirement et de renforcement musculaire peuvent soulager la douleur et améliorer la fonction. La thérapie physique peut également vous apprendre des techniques de posture et des façons de vous déplacer qui réduisent la pression sur votre hanche.

Applications de chaleur ou de froid

Les applications de chaleur, comme un bain chaud, un coussin chauffant ou un patch chauffant, peuvent détendre les muscles et soulager la douleur. Le froid, comme des compresses de glace, un gel réfrigérant, ou encore des orthèses de cryothérapie compressive peuvent réduire l’inflammation dans l’articulation. Alternez entre chaleur et froid toutes les 20 minutes pendant une heure, plusieurs fois par jour.

Médicaments

Des analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène peuvent aider à gérer la douleur. Votre médecin peut également prescrire des anti-inflammatoires stéroïdiens pour réduire l’inflammation. Dans certains cas, des injections intra-articulaires de stéroïdes peuvent soulager la douleur pendant plusieurs mois.

En suivant ces options de traitement conservateur, vous pouvez améliorer votre confort et votre mobilité. Consultez votre médecin si vos symptômes s’aggravent ou si la douleur devient ingérable. Une intervention chirurgicale comme une arthroplastie totale de la hanche peut être envisagée si nécessaire.

Quels Traitements Pour l’Arthrose De La Hanche ?

Traitements non chirurgicaux

Il existe plusieurs options de traitement pour soulager les symptômes de l’arthrose de la hanche sans recourir à la chirurgie.

  • Les médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires peuvent aider à réduire la douleur et l’inflammation. Les options comprennent les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène ou le naproxène, et les analgésiques, comme l’acétaminophène.
  • La physiothérapie et les exercices ciblés peuvent renforcer les muscles de la hanche et améliorer la mobilité articulaire. Les exercices aquatiques sont particulièrement bénéfiques car l’eau soutient le poids du corps.
  • Les injections de cortisone peuvent fournir un soulagement temporaire de l’inflammation et de la douleur. Bien qu’elles ne modifient pas le cours de la maladie, elles peuvent procurer plusieurs mois de soulagement des symptômes.
  • La thérapie au laser ou aux ondes de choc peuvent aider à réduire l’inflammation et stimuler la production de collagène pour favoriser la guérison des tissus.
  • Le repos, l’application de chaleur ou de glace et le port de vêtements de soutien peuvent également apporter un certain confort.
  • Les orthèses de hanche, comme les genouillères ou les ceintures lombaires, peuvent contribuer à stabiliser l’articulation et à réduire la douleur.

Bien que ces traitements ne guérissent pas l’arthrose, ils peuvent améliorer la mobilité, atténuer la douleur et améliorer la qualité de vie des patients atteints d’arthrose de la hanche. La chirurgie n’est envisagée que si les options de traitement conservateur ne fonctionnent plus. Avec le bon traitement, la plupart des gens atteints d’arthrose de la hanche peuvent mener une vie active et productive.

Conclusion

Vous avez maintenant une meilleure compréhension des signes à surveiller pour détecter l’arthrose de la hanche. Si vous remarquez une douleur à la hanche ou une difficulté à marcher ou monter des escaliers, parlez-en à votre médecin. Plus tôt le diagnostic est posé, plus tôt un traitement adapté peut être proposé pour soulager les symptômes et ralentir la progression de la maladie.

Bien que l’arthrose de la hanche soit une maladie dégénérative, de nombreuses options thérapeutiques sont disponibles pour améliorer votre mobilité et votre qualité de vie. En adoptant des mesures préventives comme perdre du poids, faire de l’exercice régulièrement et arrêter de fumer, vous pouvez contribuer à préserver la santé de vos hanches et profiter pleinement de vos activités quotidiennes pendant de nombreuses années.

À lire aussi:

Qu’est ce que l’arthrose de la hanche? 

Soulager La douleur de l’arthrose de la hanche 

Injections pour traiter l’arthrose de la hanche 

Exercices pour l’arthrose de la hanche 

Le régime alimentaire idéal pour l’arthrose de la hanche 

Les attelles et orthèses pour hanche arthrosique 

Chirurgie de l’arthrose de la hanche